Des nouvelles de Lucie Baudu

Le sport n’a pas été épargné par la crise sanitaire qui touche le monde entier.

Elle a tenté de s’entrainer aussi bien que possible tout en respectant les règles sanitaires. Au programme : musculation, gainage et course à pied. Comme elle le dit, « deux mois sans mouiller la pagaie, c’était long, très long ! » Surtout en apprenant au fur et à mesure l’annulation de toutes ses compétitions prévues en 2020 ainsi que le report des Jeux Olympiques.

Quand tout ce qui motive un sportif disparait et devient incertain, il faut réussir à trouver d’autres sources de motivation. Elle a décidé de rester positive et de prendre le bon côté des choses : 1 an de plus pour se préparer pour les Jeux Olympiques, 2 mois de confinement pour profiter de sa famille qu’elle ne voit pas souvent, 2 mois pour souffler, prendre un peu de recul, redéfinir ses objectifs, faire les choses qu’elle repousse toujours à plus tard par manque de temps, développer davantage son activité d’infographiste / Web Designer et surtout revenir avec encore plus de détermination pour la suite.

Après quelques semaines de flou, elle a appris sa sélection pour les championnats d’Europe qui auront finalement lieu en septembre à Prague. Ce sera la première course de l’année, et elle lui permettra de se remettre dans le bain avant l’échéance principale : les sélections Olympiques qui auront lieu à Pau début Octobre. Pour décrocher sa place, il faudra qu’elle termine première, en kayak ou en canoë. En attendant, elle se prépare du mieux possible. Elle était récemment en stage sur différents bassins proches des Alpes dans le but de changer un peu de terrain de jeux, mais elle passera une bonne partie de son été à s’entrainer à Pau pour préparer les sélections.